26/07/2015

Comment Un Mentor Peut Augmenter Les Chances de Succès de Votre Start-up

En tant qu’entrepreneur, vous êtes amené à relever de nombreux défis et surmonter des obstacles qui pourraient entraver le succès de votre start-up.
Le besoin d’indépendance et la confiance en soi constituent des forces motrices qui jouent un rôle essentiel dans votre motivation à faire prospérer votre affaire. A contrario, ces traits de personnalité peuvent avoir un effet boomerang qui pourrait gêner la réalisation de vos objectifs.
Toutefois, les aspirants entrepreneurs disposent d'une ressource grandement sous-exploitée : les mentors.


En plus de la corrélation bien établie entre le succès entrepreneurial et le mentorat, vous découvrirez ci-dessous d’autres avantages qu’offre le fait d’être accompagné par un professionnel aguerri.


1°) Un mentor vous aide à relever des lacunes dans votre modèle économique

En  tant qu’entrepreneur, vous aurez tendance à vous appuyer de manière excessive sur votre business plan ou avoir une étroitesse de vue sur la façon d’atteindre les objectifs visés.


Un mentor vous aide à placer la réflexion au-delà du travail que vous avez accompli et fait ressortir les points faibles de votre business model.
Un point de vue nouveau peut vous faire prendre conscience que le moment est venu de changer de cap pour faciliter le déroulement de votre activité et résoudre les problèmes rencontrées. Le mentorat implique des critiques constructives émanant du mentor, ce qui ne peut être que bénéfique pour vous.


2°) Vous aurez la possibilité d’élargir votre réseau

Un mentor n’a sans doute pas la réponse à toutes les questions qui vous préoccupent. Toutefois, il est en mesure de vous donner accès à d'autres interlocuteurs susceptibles de vous aider. Un bon mentor peut vous aider à trouver des clients, des fournisseurs ou des Business Angels qui souhaitent investir dans le capital de votre start-up.




3°) Vous restez toujours le seul maître à bord

Une des plus grandes erreurs commises commise par les patrons de start-up est de croire que le mentor ferait le travail à leur place. Certes, ce dernier vous montre la voie à suivre. Cependant, Il vous revient de prendre vos propres décisions en appliquant – ou non – ses recommandations ou ses suggestions. Ce principe marche dans les deux sens.
Un mentor ne cherchera pas prendre les rênes de votre entreprise. Si vous exprimez des doutes et restez profondément sceptique quant à ses intentions réelles, rien ne vous empêchera de prendre les mesures nécessaires pour protéger les inventions, secrets de fabrication ou le savoir-faire développés ou acquis par votre start-up.





4°) Le mentorat, un dispositif qui a fait ses preuves

Aux Etats-Unis et en Europe, les chances de survie des start-up qui ont recours à des mentors sont plus élevées que celles des entreprises qui ne bénéficient aucunement de cet outil. Le fait de se faire accompagner par un mentor possédant la formation, l'expérience et les connaissances pour gérer les changements souhaités dans votre start-up s’avère très fructueux.  Un engagement plus poussé des capitaines d’industrie dans le mentorat en Afrique pourrait faire un grand bien aux aspirants entrepreneurs.




5°) Il n'existe pas de règle standard au sujet de la durée, la fréquence et périodicité des entrevues avec un mentor

Dans le cadre de relations informelles, il relève de la responsabilité des parties d’établir les modalités du mentorat. La seule constante dans votre relation mentoré-mentor, c’est de vous rencontrer régulièrement et d’utiliser le temps dont vous disposez de façon constructive.


Mais attention à ne pas considérer votre mentor comme un « bon copain » qui vient vous rendre visite. Vous devez le percevoir comme une personne qui se consacre entièrement à vous, un peu comme le ferait un professeur qui transmet son savoir à un élève.


6°) Les rapports de travail établis dans le cadre du mentorat ne vous coûteront pas un seul centime

Un bon mentor s'attend à ne recevoir aucune contrepartie financière de votre part en échange de ses conseils. Parallèlement, vous devez mesurer l’importance de cet engagement altruiste et volontaire de sa part au service de l’entrepreneuriat. A cet égard, vous ne pouvez pas vous permettre de faire perdre le temps de votre mentor en annulant les réunions de travail à la dernière minute, en posant des questions futiles lors des entretiens ou en abordant des sujets insignifiants.
Les meilleures relations mentor-mentor sont construites sur les bases d'un respect mutuel, et non sur l’aspect pécuniaire.




                                Contributeur: Harley McKenson
 
Fondateur & Gérant de www.McKenson-Invest.com
 
Suivez nous sur twitter :                     Start-up & Co