15/06/2015

14 Signes Qui Montrent Que Vous Êtes Prêt à Créer Une Start-up

créer une start-up

Comment savoir si vous êtes prêt pour créer une start-up


Le lancement et le développement d’une start-up permettent de vivre une aventure passionnante et peuvent vous donner la sécurité d’un emploi permanent, plutôt que de travailler comme salarié dans une autre entreprise qui n’hésiterait pas vous faire éjecter de votre fauteuil à tout moment. Mais le fait de devenir entrepreneur vous oblige également à répondre à de nombreux défis de taille.
La plupart des porteurs de projet qui se sont inscrit sur la plateforme Business Angel / start-up, www.McKenson-Invest.com ,me font savoir régulièrement qu’ils ne soucient guère des risques d'échec et tente de me convaincre qu’ils se sentent prêts à relever à peu près n'importe quel défi au sein de leur start-up. Toutefois, j’attire également leur attention sur le fait qu’ils pourraient rapidement se laisser envahir par le pessimisme et la peur, une fois que la société aura été mise sur pied.
Vous trouverez ci-dessous 14 indicateurs concernant votre propension – ou non – à créer et gérer une entreprise.


1°) Vous appréhendez et mesurer les risques auxquels vous serez confronté

Les porteurs de projet sont bien conscients qu’ils prennent un risque en créant une entreprise.
Peut-être que votre société ne dégagera jamais de bénéfices. Vous pouvez également vous attendre à ce que votre start-up se développe à une vitesse telle que vous serez submergé par votre travail et que vous ne serez plus en mesure d’accomplir les tâches qui vous incombent.
Faire votre examen de conscience  est un signe révélateur indiquant que vous êtes prêt à vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.


2°) Vous gérez efficacement votre temps de travail

Très souvent, les personnes veulent créer leur entreprise parce qu’ils ne supportent plus d’être sous les ordres d’un responsable hiérarchique. Mais vous devez vous poser la question de savoir si vous êtes suffisamment qualifié et/ou expérimenté pour être votre propre patron. Gérer sa start-up impose une discipline rigoureuse. Si vous êtes déjà capable d’optimiser votre temps de travail, vous serez davantage mieux préparé, plutôt que de compter sur la mobilisation de tous vos collaborateurs pour vous organiser.



3°) Vous disposez de compétences solides ayant un lien direct avec le cœur du métier

Si vous possédez déjà des années d’expérience dans le secteur d’activité ciblé, vous êtes suffisamment préparé pour effectuer le grand saut dans l’entrepreneuriat. Si tel n'est pas le cas, consacrez-vous à une activité professionnelle secondaire pour acquérir l’expérience nécessaire avant de quitter votre emploi.


4°) Vous avez suffisamment épargné

Même s’il existe des activités qui ne requièrent pas un capital de départ important, il n'en reste pas moins qu’il faut du temps pour mener votre start-up vers le succès. Si vous avez déjà mis de l’argent de côté ou si vous avez trouvé un autre moyen d’accéder aux financements dont vous avez besoin, vous serez mieux préparé que quiconque ayant à sa charge des dettes ou étant obligé de compter chaque euro dépensé.



5°) Vous maitrisez la globalité de l’entreprise

Il ne faut pas s'y tromper. Il ne suffit pas d'être un excellent pâtissier pour savoir gérer une pâtisserie. Entreprendre nécessite beaucoup d’efforts et d’implication personnelle, bien au-delà du métier de chef d’entreprise. Vous devez, par exemple, avoir de bonnes connaissances en management, en comptabilité et en marketing. Dans ce cas de figure, vous serez en meilleur position pour lancer votre start-up.






6°) Vous surmontez la peur de l’échec

La peur de se tromper peut paralyser vos efforts déployés pour mener à bien votre start-up. La plupart des entrepreneurs éprouvent ce sentiment. Si vous ne vous sentez pas capable d’y faire face, vous n’êtes pas vraiment à monter votre propre affaire.



7°) Vous êtes prêt à parfaire vos connaissances

Vos expériences en affaires peuvent vous apprendre bien davantage que vous ne pouvez l'imaginer, aussi bien sur l’environnement de l’entreprise que sur vous-même. Mettez votre égo au vestiaire et tirez des enseignements de vos expériences.


8°) Vous devez croire fortement en votre idée

Lorsque vous accomplissez les démarches pour concrétiser votre projet, presque tout le monde vous ferme les portes et vous essuyez systématiquement des refus catégoriques, ce qui est plutôt démoralisant. Vous devez avoir une foi inébranlable en votre produit ou service, ce qui vous aidera à garder le moral.



9°) Vous êtes passionné par l’idée de créer votre entreprise

La passion n’est pas le seul élément déterminant, mais demeure important pour faire avancer votre projet. Assurez-vous que l’idée de lancer votre start-up suscite votre enthousiasme, plutôt que de connaitre une situation de grande frustration dans votre travail actuel.



10°) Votre produit ou service présente un bon potentiel commercial

Une entreprise voit le jour lorsqu’elle a su identifier sur le marché une demande supérieure à une offre de produits ou services que les consommateurs sont prêts à payer. Avant de quitter votre emploi, assurez-vous qu’il existe un marché pour votre concept.


11°) Vous disposez d’un plan d’actions

Évitez de vous lancer précipitamment dans l’aventure entrepreneuriale sans avoir établi préalablement une feuille de route. Avant de démissionner de votre poste, pensez à élaborer un business plan solide visant faire prospérer votre projet d'entreprise.


12°) Vous exigez de vos collaborateurs une loyauté sans faille

Si vous savez déjà ce que vous attendez des membres votre équipe managériale et que vous pouvez compter sur leur soutien, vous êtes prêt à vous lancer. Si au contraire, vous jouez solo, vous risquez d’obtenir de moins bon résultats.



13°) Vous disposez d’une bonne marque

Exploiter une marque est un moyen de vous faire connaitre partout dans le monde. Demandez-vous si votre marque doit miser sur l’impertinence et l'humour, si elle doit paraître « cool » ou si elle demeure classique. Maîtrisez votre marque façon à mieux interagir avec vos clients avant de faire un grand pas en avant.


14°) Vous parvenez à surmonter votre peur de réussir

Aussi étrange soit-il, de nombreuses personnes ont également peur du succès, car cette réussite implique des attentes plus fortes formulées par les clients, notamment en matière de qualité, le recours à du personnel supplémentaire et bien d’autres exigences. Si vous n’êtes pas en mesure de faire face à tous ces changements, jetez l’éponge.




                                           

                                 Contributeur: Harley McKenson
 Fondateur & Gérant de www.McKenson-Invest.com
 Suivez nous sur twitter :                   Start-up & Co