05/06/2015

Start-up : Transformez vos Doutes en Rage de Vaincre

D’une manière générale, nous avons tendance à penser que les personnes ayant réussi dans leur domaine d’activité n’ont jamais douté, n’ont jamais de regret, parviennent à trancher sans hésitation et savent toujours comment procéder au sein de leur entreprise.
Mais tout cela est bien loin de la vérité. En réalité, les chefs d’entreprise, y compris ceux qui font preuve d’un optimisme exagéré, se remettent toujours en question.
Il vous est sans doute arrivé de vous poser les questions suivantes :

-          « Suis-je réellement taillé pour le job de patron ? »
-          « Suis-je sur la bonne voie pour devenir un jour entrepreneur ? »

Au début de l’année 2014,  je décide de mettre en ligne Start-up & Co, un portail de conseils destinés aux start-up, aux dirigeants d’entreprise et aux investisseurs.
Au départ, j’exprimais des doutes sur la qualité de mes propres articles. Je me suis souvent demandé si j’avais pris la bonne décision au bon moment. Parfois, je perdais totalement patience. Aujourd’hui, je suis très heureux d’avoir persévéré dans la réalisation de ce projet au lieu de tout lâcher. Le site a séduit un large lectorat en progression constante parmi les porteurs de projet, les aspirants entrepreneurs et les cadres issus de toute la sphère francophone. Parallèlement, j’ai pu établi un business model qui laisse entrevoir le succès.
En tant que patron de start-up, il est important de savoir comment vous pouvez gérer votre stress dans des moments de doute ou de découragement, de telle sorte que vous puissiez atteindre sereinement les objectifs fixés.
Voici 6 conseils utiles sur la manière de surmonter vos doutes si cela se produit.


1°) Apprenez à mieux accepter vos échecs

L’anxiété s’enracine souvent dans la peur de l’échec. Peu importe le talent que vous avez ou les efforts que vous mettez à gérer votre start-up. Vous commettrez des erreurs à un moment ou autre. Certaines fautes sont faciles à corriger, tandis que d’autres demandent énormément de temps et d’argent à les rectifier.
Dans tous les cas, les erreurs vont vous permettre de voir beaucoup plus loin et de prendre des décisions plus éclairées, ce qui fera de vous un homme d’affaires avisé par la suite. Les personnes qui réussissent sont celles qui abordent l'échec comme une étape cruciale vers la réussite. Plutôt que de vous montrer trop obsédé par vos problèmes, tentez de trouver des solutions.
Si vous avez une erreur, admettez-la aussitôt que possible. Ne cherchez pas à cacher la vérité ou à déformer les faits. Lorsque vous assumez la responsabilité de vos erreurs, vous vous construisez une réputation professionnelle qui vous forge une forte crédibilité et vous assure une reconnaissance parmi vos collaborateurs, vos clients, vos fournisseurs et les business angels qui souhaitent investir dans le capital de votre start-up.



2°) Ne vous comparez pas inutilement aux autres

Vous serez tenté de comparer à juste titre les performances de votre start-up à celles des autres entreprises du même secteur d’activité. Il est normal de vous soucier de la concurrence.


Toutefois, n’essayez pas d’établir des comparaisons complètement injustifiées qui vous  feront douter de vos propres aptitudes. Cela constitue une perte de temps et d’effort, vous épuisera inutilement et vous rendra plus anxieux.
Elargissez plutôt votre cercle professionnel en adhérant à un réseau, tirez profit de l’échange de bonnes pratiques et Apprenez-en davantage à partir des exemples de réussite dans votre secteur d’activité :

-          Qu’ont-ils accompli mieux que tout autre patron de start-up ?
-          Quelles difficultés ont-ils dû surmonter ?

Vous pouvez également solliciter l’aide d’un mentor


3°) Valorisez les traces de vos expériences vécues pour vous remotiver

Tout entrepreneur vous dira que monter sa boite est une des voies les plus difficiles à emprunter qu’une personne puisse choisir, car cela implique une quantité de travail important et un dévouement sans faille à la transformation de l’idée en Business rentable, en passant de la fabrication jusqu'à la commercialisation du produit sur le marché.
Vous pourriez connaître beaucoup de succès dans vos ventes, comme vous peinerez à  juguler la concurrence. Parfois, vous ne seriez peut-être pas en mesure de répondre totalement aux besoins de votre clientèle, quels que soient les efforts que vous déploierez.
Si l'envie de renoncer vous venait, prenez du recul par rapport à la situation et commencez par lister tous les actes que vous avez accomplis auparavant lors de vos expériences et dont vous avez été fier. Dites-vous que ce que vous avez mis en pratique, aussi minime soit-il, vaut autant que vos contributions actuelles au sein de votre entreprise. Apprenez à valoriser votre savoir-faire que vous mettrez au service de votre start-up.
Lorsque vous vous trouvez dans une impasse, faites une pause, regardez en arrière pour faire le bilan de tout ce que vous avez accompli et rappelez-vous pourquoi vous avez décidé d’exercer  le métier de dirigeant.


4°) Sachez vous entourer des bonnes personnes

« Aucun homme n’est une île, complet en soi-même », comme le dit le dicton. Cela s'avère particulièrement vrai pour un chef d’entreprise


Veillez à vous attacher les services de personnes dont les encouragements vous stimulent en permanence et cherchez activement à établir avec eux des relations de travail étroites qui vous permettent de recueillir en permanence les suggestions et les commentaires sur les actions que vous envisagez de mener. Inversement, éloignez-vous de ceux qui se montrent toujours pessimistes au sujet de votre activité et des perspectives d’avenir.


5°) Prenez les décisions nécessaires au moment opportun

Le fait de diriger une entreprise implique de prendre de nombreuses décisions. Le moindre choix que vous ferez peut avoir des conséquences positives ou bien s’expose au risque de l’échec ou de l’erreur.
Lorsqu’il y a un choix déterminant à faire, la plupart des entrepreneurs souffrent d’une « paralysie » de l’esprit qui leur empêche de prendre rapidement une décision.
Parfois, leur incapacité à sortir de l'impasse ou de mener à bien des actions s’accentue lorsqu’ils doivent de tenir compte d’opinions très diverses, sur la base de suggestions, de remarques et commentaires émises à la fois par des clients, des mentors ou des collègues, ce qui mine leur confiance en soi.
Le succès de votre start-up doit reposer sur un ensemble de petites décisions prises successivement sur le long-terme. Ainsi, vous éviterez de commettre de grosses erreurs et vous pourriez changer à tout moment de cap ou d’idée.
Vous devez vous engager à suivre cette ligne de conduite et apporter au fur et à mesure des modifications pour toute action que vous entreprendrez au lieu d’improviser à chaud.






6°) Cessez de vous inquiéter au sujet de ce que les autres pensent

Lorsque vous dépensez toute votre énergie et vos heures sur la perception que les autres ont de vous, vous vous retrouvez coincé dans une sorte de boucle sans fin. Comme dans le football, vous parviendrez toujours à identifier un adversaire meilleur que vous dans votre domaine.



                                         
                               Contributeur: Harley McKenson
Fondateur et gérant de www.McKenson-Invest.com 
                     Suivez nous sur twitter : Startups & Co