26/06/2015

Les 10 Compétences Que Vous Devez Maîtriser En Tant Qu’Aspirant Entrepreneur

Une question hante l'esprit de presque tous les porteurs de projet qui se sont inscrits sur la plateforme www.McKenson-Invest.com : ils se demandent s’ils ont véritablement tout ce qu'il faut pour gérer une start-up.


Certes, vous avez la possibilité de consulter Internet où foisonnent des idées d'innovation, des conseils et astuces pour monter son entreprise. Toutefois, certaines compétences et qualités sont jugées nécessaires pour entreprendre.
Découvrez les 10 compétences nécessaires qui vont vous permettre devenir un entrepreneur à succès.



Vous devez être capable … :



1°) … d'identifier vos forces et vos faiblesses

En tant que patron de start-up,  vous n’avez besoin d’exceller dans tout. Par contre, vous devez connaître vos points forts et vos points faibles. Le fait de découvrir vos qualités et vos défauts vous donne une indication claire sur ce que vous devez faire pour choisir les bons employés, les partenaires avec lesquels il vous faudra collaborer et la bonne stratégie.


2°) … de recruter des personnes qualifiés et efficaces

Il s’agit sans doute de la tâche la plus simple à accomplir pour un entrepreneur. Vous accédez à un vivier plus large de candidatures et, de ce fait, à des personnes talentueuses à qui vous partagerez la culture d’entreprise que vous avez forgée. S’entourer des bonnes personnes va vous permettre d’atteindre vos objectifs avec plus d’aisance.



3°) … de former le nouveau personnel

Lorsque vous embauchez un nouvel employé, le personnel d’encadrement va s’appuyer sur un processus d’intégration qui permettra d’évaluer les compétences du salarié en situation réelle et repérer les écarts qui existent entre son savoir-faire et les qualifications requises pour le poste. A l’issue de la période de formation ou d’essai, vous obtiendrez des indications claires sur le niveau d'engagement et de performance de votre employé.
A l’inverse, une intégration bâclée du nouvel embauché ou un accueil à la sauvette effectué peuvent entraîner un mouvement de démission.


4°) … de gérer le personnel

Une fois que vous vous serez entouré des bonnes personnes, il vous faudra gérer les ressources humaines. Lorsque la croissance de votre start-up sera au rendez-vous, vous serez amené à gérer tout seul votre personnel. Le fait que l’entreprise franchisse un stade supérieur de développement vous conduira à déployer des efforts supplémentaires pour motiver, encourager et soutenir vos troupes.



5°) … de gérer vos ressources financières

Si vous ne savez pas gérer votre argent et vos économies, vous ne serez pas en mesure de gérer le capital de votre start-up. Par contre, si vous parvenez à vivre avec moins d'argent que vous n'en gagnez, vous n'aurez aucune difficulté à gérer un budget au sein de votre organisation.






6°) … de lever des fonds auprès d’investisseurs

Une fois les compétences acquises en vue de devenir un bon comptable et un bon financier, vous devez non seulement vous poser la question de savoir comment vous pouvez obtenir des fonds supplémentaires, mais il faudra être persuasif pour parvenir à convaincre un parterre d’investisseurs que votre projet est viable.



7°) … d'évacuer le stress

Le stress n’a absolument rien d'amusant, car il peut, à long terme, avoir de graves conséquences sur votre santé. Si vous vous sentez en permanence frustré et contrarié par vos échecs, vous aurez bien du mal à exercer en tant qu’entrepreneur.
Vous devez apprendre à retourner le stress à votre avantage.


8°) … d'être productif

Certes, il existe plusieurs solutions que vous pouvez explorer pour être plus productif. Mais vous devez avant tout apprendre à mieux vous organiser et à être plus discipliné.

A Lire également : Comment Bien Gérer son Temps


9°) … de déterminer les besoins de vos clients.

Il convient de garder clairement à l'esprit qu’une start-up sans clients est vouée à l'échec. Autrement dit, vous devez bien mettre vos clients au cœur de toute votre démarche et vous concentrer sur leurs besoins spécifiques. Si vous n’êtes pas à cerner leurs attentes, n’hésitez pas à les interviewer de telle sorte que vous fournissez par la suite un excellent service à la clientèle.




10°) … de conclure une vente

La plupart des entrepreneurs ont plus de facilité à comprendre les points les plus sensibles pour les clients et à cerner les attentes les plus basiques. Par contre, la vente n’est pas leur domaine de prédilection. Si vous n’avez pas le profil du vendeur idéal, pensez à déléguer en recrutant une personne chevronnée ou inscrivez-vous à un atelier qui dispense des cours sur les techniques de vente.


   
                                 Contributeur: Harley McKenson
Fondateur & Gérant de www.McKenson-Invest.com
Suivez nous sur tweeter:                     Start-up & Co