05/04/2015

8 Bonnes Raisons d'Ouvrir le Capital de Votre Start-up à Un Investisseur

capital

L’actionnaire est un acteur indispensable à la vie des start-up. En tant que Business Angel dont le rôle est d’apporter des capitaux, il participe pleinement à leur développement. Or la culture de l’actionnariat est faible en Afrique francophone, sans aucun doute en raison d’une absence d’opportunités posées par la privatisation de quelques entreprises publiques, d'un nombre insuffisant de dispositifs spécifiques favorables à des plans d'actionnariat salarié et de l’inexistence d’un véritable écosystème boursier.
Cela explique en partie la réaction des entrepreneurs et des porteurs de projet membres du réseau social  www.McKenson-Invest.com qui se contentent de solliciter des prêts, alors que la vocation de cette plateforme – n’étant aucunement un établissement bancaire – est de les mettre en relation avec des investisseurs en vue d’une levée de fonds. D'ailleurs, certains d'entre eux m'ont confié qu' ils considéreraient une éventuelle entrée de partenaires financiers dans le capital de leur entreprise comme une " ingérence " dans leurs affaires et particulièrement dans les comptes de la société.
Pourtant faire entrer un Ange financier au capital d'une start-up présente des avantages non négligeables.


1°) Un business angel vous apporte de précieux conseils en tant qu’entrepreneur chevronné

Un business angel  ou (Ange Financier) est une personne physique qui utilise ses deniers personnels pour investir dans des entreprises à fort potentiel de croissance. S’il envisage de prendre une participation directe au capital de votre start-up, il vous apportera son expérience de dirigeant et ses compétences et vous fera bénéficier de son carnet d’adresses.


De surcroît, un investisseur détenteur de parts dans votre société pourrait s'avérer être une option exceptionnellement avantageuse s’il a lui-même déjà exercé dans votre secteur d’activité. En contrepartie de son investissement,  Il occupera un siège au Conseil d’administration, ce qui lui permettra de surveiller son placement quotidiennement.


2°) Un business angel n’hésite pas à réaliser des investissements à haut risque

D’une manière générale, le fait de participer au capital social d’une start-up est perçu comme un investissement à haut risque, dès l’instant que la société ne parvient pas à établir une solide feuille de route promise au succès. Toutefois, malgré le fait que la plupart des entreprises fassent faillite au cours des premières années de leur activité, les Anges Financiers se montrent unanimement optimistes quant à leurs choix d'investissement  dans une start-up et s’attendent à obtenir des rendements très élevées pour compenser le risque perçu. L’Afrique est devenue un terrain propice à ce type d’opérations. 

A Lire également : Ce Que Tout Investisseur Devrait Savoir Sur L’Afrique  

Contrairement à ces investisseurs, les banques sont plutôt réticentes à mettre à disposition les fonds nécessaires pour financer des entreprises en phases de démarrage.


3°) Vous ne remboursez pas forcément la mise de départ de l'investisseur en cas d’échec du projet

Lorsque vous contractez un prêt, votre banque espère que vous le remboursez aux échéances fixées selon le contrat établi, indépendamment du fait que votre affaire devient prospère. Un Ange Financier opère dans un cadre totalement différent. Il vous octroie les fonds dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre société, en échange d’une prise de participation dans le capital social. Si votre Business décolle réellement, vous récolterez les fruits de vos efforts sur le plan financier. Par contre, si votre projet tombe à l’eau, l’investisseur perd intégralement sa mise de départ et ne s’attend pas à ce que vous le remboursez.


4°) Le montant des fonds mis à disposition par un business angel est adapté à la taille des projets en Afrique

D’une manière générale, un business angel dispose d’une capacité maximale d’investissement de 100,000 euros.  A l’instar des patrons de start-up dont la majorité des projets sont de taille moyenne ou modeste en Afrique francophone, vous auriez besoin de petites sommes d’argent équivalentes qui vous aider à atteindre vos ambitions, voire les dépasser. Etant donné que le financement de ses investissements provient de ses ressources personnelles, ce type d’investisseur est en mesure de vous octroyer en toutes circonstances la somme exacte que vous sollicitez, dans la limite des fonds disponibles ;
Cela tranche nettement avec les Fonds d’investissement qui rassemblent des capitaux en provenance de sources diverses, et qui souhaitent investir dans des entreprises à la recherche d’un financement compris entre 500,000 entre 1 million d’euros.




5°) Un business angel privilégie des accords de collaboration plus flexibles et moins complexes

Un business angel a tendance à se conformer à des critères d’investissement moins formels que ceux pratiqués par une société de capital-risque ou un établissement bancaire. Le fait qu’il investisse son propre argent laisse entrevoir qu’il est plus ouvert à la négociation qu’un prêteur traditionnel.


Vous pouvez tirer avantage du fait que vous rencontrez un investisseur ouvert aux suggestions, surtout si vous êtes un aspirant entrepreneur.


6°) Un business angel peut s’engager à faire entrer d’autres investisseurs au capital de votre startup

Un Ange Financier opère généralement en réseau, ce qui permet à tous les adhérents de partager leur expertise et  mutualiser les risques. Si votre projet présente un fort potentiel de croissance,  il vous aidera à établir un montage financier solide par la mobilisation d’un tour de table d’autres investisseurs membre de ce même réseau.
En Afrique, la plupart des réseaux  délimitent leur périmètre d’intervention à l’échelon national, à l’instar du Ghana Angel Investor Network ou de l’Angel Hub Ventures en Afrique du Sud.


7°) Vous pouvez désormais approcher un business angel en toute simplicité

Ces investisseurs individuels émergent en petit nombre en Afrique anglophone, notamment au Nigeria, au Kenya, Ghana et en Afrique du Sud –. Ils sont présents sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn, Twitter ou la plateforme en ligne www.McKenson-Invest.com . Ils se concentrent généralement sur des secteurs d'activité qui offrent à coup sûr un retour sur investissement rapide et très élevé, tels que l’Agro-business, la Santé, les Nouvelles Technologie, la Finance et l’Immobilier.


Pour le moment, les pays d’Afrique de la sphère francophone ne comptent presque pas d’Anges Financiers, contrairement aux fonds d’investissement qui se multiplient dans cette zone, même si quelques initiatives ont vu le jour, notamment au Cameroun avec le Cameroon Angel Network. Souhaitons que d’autres pays emboîtent le pas.


8°) Vous devez tout de même prendre quelques précautions …

Dans une cadre d’une recherche de fonds, je me souviens avoir contacté, il y a quelques années, le représentant d’un fonds d’investissement en vue de renflouer les caisses de mon affaire. Ma plus grosse erreur est de lui avoir fait part d’une situation d’urgence sur le plan financier. De ce fait, ce dernier s'était senti immédiatement en position de force pour m’imposer ses modalités d'entrée au capital de la société dont je suis le gérant. Bien entendu, j’ai décliné son offre. L’enseignement que j'en tire est qu’un Ange Financier négociera des dispositions plus avantageuses pour lui, à votre détriment, si vous vous montrez trop impatient dans votre quête de financement.
D’autre part, un investisseur détenteur de parts dans votre start-up sera tenté de vous licencier pour incompétence, dans le but de rester le seul maître à bord. Négociez une meilleure répartition du pouvoir entre les nouveaux associés et vous-même, telle sorte que vous puissiez continuer à exercer un réel contrôle sur les actions menées au sein de votre start-up. En cas d’accord, vous devez mentionner ces clauses dans les statuts de la société.
Enfin, prévoyez une clause de parachute doré - dont le montant doit rester dans des limites raisonnables - qui mettra vos proches et vous-même à l’abri de tout souci financier, si les actionnaires envisagent plus tard de vous déposséder de la société que vous avez fondée.





Pour aller plus loin :




                                 Contributeur: Harley McKenson
Fondateur et gérant de  www.McKenson-Invest.com
              Suivez nous sur twitter :       Startups & Co